Les Franciliens consommateurs bio

champs-103-copieL’Île-de-France, forte de 12 millions d’habitants, est aujourd’hui la première région de consommation de produits biologiques. La région parisienne détient le record hexagonal avec 49 % de consommateurs bio contre 40 % en moyenne dans les autres régions¹.

Quelles sont les motivations des consommateurs bio ?

-63 % des consommateurs bio le font avant tout pour préserver leur santé
-58 % pour préserver l’environnement
-56 % pour la qualité et le goût des produits
-30 % pour des raisons éthiques
-23 % pour respecter le bien-être animal²

Le 104, marché bio. © N.Minguet

Les produits frais plébiscités

-78 % consomment des fruits et légumes bio
-65 % des produits laitiers
-53 % des œufs
-47 % des boissons
-39 % la viande
-31 % le pain bio (2)

Les Franciliens entre épicurisme
et écologie

L’attrait pour le bio se double d’un engouement pour le manger local. Les Franciliens qui le privilégient souhaitent à la fois bénéficier des bienfaits du bio mais aussi encourager le développement dans des zones péri-urbaines d’un mode de production respectueux de leur environnement.

Malheureusement la production biologique en région parisienne, bien que diversifiée, reste bien trop minoritaire face à l’agriculture traditionnelle. Elle est insuffisante pour satisfaire les attentes des consommateurs d’Île-de-France. Mais elle va continuer cependant à se développer dans la décennie à venir. Aujourd’hui elle affiche son dynamisme avec un taux de croissance de 14 % (2014) en île-de-France.

(1) Les chiffres sont issus du baromètre 2011 de l’Agence Bio
(2) Baromètre Agence bio / CSA 2015

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.